Frederic Domange

Les Datacenters, cœur des systèmes d’information

L’actualité a été dure pour de nombreuses entreprises avec la perte de Datacenters de l’un des hébergeurs majeurs en France, OVH, le [9 novembre dernier](http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/11/09/l-hebergeur-internet-ovh-touche-par-une-importante-panne_5212399_4408996.html).

Celle-ci a induit une indisponibilité de plusieurs heures pour des millions de clients utilisant des serveurs ou services directement fournis par cet hébergeur, ou encore via des partenaires tiers, proposant, par exemple, des applications en mode SaaS.

Cet incident est l’occasion de rappeler qu’il est important pour les entreprises de mettre les moyens en place pour garantir la robustesse de leurs systèmes d’information et que l’outsourcing n’est pas la solution miracle. Il convient en effet, en fonction des SLAs poursuivis, de mettre en place les architectures adéquates car les pénalités mises en œuvre dans le cas de ce type d’incident ne couvrent que rarement la perte d’exploitation.

La sécurisation des données ne peut être focalisée que sur le domaine applicatif et doit être réféchie de manière globale, incluant l’hébergement sur les Datacenters. Sur ce dernier point, on peut par exemple travailler sur la localisation des composants (ce qui peut s’avérer être un véritable challenge pour obtenir l’information concernant certaines offres SaaS), la robustesse des sites ou encore mettre en place des solutions mixtes comme le multi-sites, le multi-sourcing, des solutions d’hybrides internes / externes, etc …

Certains me diront « Pas de soucis, le Datacenter de notre hébergeur (ou le notre en propre) est Tier IV, les risques sont donc très limités ». Je leur répondrai que, par expérience, les contrats (je ne parle donc pas de confiance 😉 ) n’excluent pas le contrôle, le niveau indiqué n’ayant pas fait (ou très rarement) l’objet d’une certification de l’Uptime Institute. De plus les infrastructures évoluant dans le temps, ce qui était vrai hier, ne l’est peut-être plus aujourd’hui.

L’une des spécialités d’iDNA étant le monde des Datacenters, n’hésitez pas à nous contacter pour vous accompagner sur ce type de problématique.

Articles associés

to be or not to be ?

6 février 2020
La haute disponibilité est un enjeu important pour les infrastructures informatiques. Une étude de 2007 estime que la non-disponibilité des services informatiques peut avoir un coût de 440 000 euros de l’heure Lors de la construction d’un Datacenter, l’infrastructure est conçue en tenant compte de cet enjeu ; les architectes IT doivent pouvoir concevoir leurs […]

Comment réussir le déploiement d’un DCIM ? (2/2)

13 août 2019
Dans un article précédent, je vous expliquais la marche à suivre pour vous lancer dans la mise en place d'une solution DCIM...
Partager cet article
Derniers articles

La continuité d’activité face à la pandémie

  Le Coronavirus ou COVID-19, qui touche une grande partie des pays en ce moment, met à l’épreuve les services informatiques et les infrastructures de toutes les sociétés. Les Plans de Continuité d’Activité (PCA), quand il y en a !, sont tous testés grandeur nature actuellement, et parfois dans une situation non prévue, ou dont la […]

Ransomware, sont ils inéluctables?

Une municipalité, un hôpital, une chaîne de télévision, un constructeur automobile, un groupe de lingerie et un fabriquant de charcuterie, aucun rapport a priori ? Eh bien le dénominateur commun est qu’ils ont tous été victimes d’une attaque par ransomware et ont vu tout ou partie de leurs services paralysé, ou a minima fortement perturbé, […]

Sécurisation des accès réseaux, un enjeu majeur pour les entreprises

Les entreprises d’aujourd’hui sont confrontées à une croissance exponentielle du nombre d’équipements interconnectés au sein de leurs réseaux informatiques : Téléphone IP, switches, routeurs,  PC de bureau, ordinateurs portables, photocopieurs, caméras IP, des objets IoT (l’Internet des objets), équipements de visioconférences, ainsi qu’une multitude de mode d’accès à leurs réseaux internes qu’il faudra sécuriser, allant […]

to be or not to be ?

La haute disponibilité est un enjeu important pour les infrastructures informatiques. Une étude de 2007 estime que la non-disponibilité des services informatiques peut avoir un coût de 440 000 euros de l’heure Lors de la construction d’un Datacenter, l’infrastructure est conçue en tenant compte de cet enjeu ; les architectes IT doivent pouvoir concevoir leurs […]