La Gestion des mots de passe : Complexité vs Mémorisation

 

Pour se connecter à votre téléphone portable, à votre ordinateur, à votre compte bancaire, à votre compte professionnel ou personnel, aux différentes plateformes de votre entreprise ou faire des achats en ligne, le mot de passe est devenu incontournable pour protéger l’accès aux données, aux systèmes d’informations et plus généralement à sécuriser les différentes transactions sur internet.

Bien que d’autres systèmes commencent à apparaître (identification biométrique notamment), le mot de passe reste la « master key » pour accéder à votre vie numérique.

Se pose alors la question suivante : Comment avoir des mots de passe suffisamment complexes pour protéger chacun de nos comptes tout en ayant la capacité de tous les mémoriser facilement ?

Quel calvaire !!!

Bonnes pratiques et mauvaises idées...

De nombreux experts ont tenté de répondre à cette question en concoctant « des recettes miracle de bonnes pratiques » pour rendre votre mot de passe complexe et sécurisé, mais cette volonté de complexité et de sécurité est souvent inhibée par les risques majeurs d’oubli ou de perte de la confidentialité des mots de passe.

Combien parmi nous n’ont pas déjà oublié un mot de passe ? Combien parmi nous ont, à cause d’une politique de mot de passe trop rigide ou trop complexe, écrit leur mot de passe sur un post-it collé sur le l’écran de leur ordinateur (ou sous le clavier !) ou dans un bloc-notes numérique en clair ?

En parallèle, beaucoup d’entreprises sont aujourd’hui confrontées à la nécessité voire l’obligation de devoir sécuriser fortement les mots de passe de leurs millions de clients, avec des enjeux légaux importants.

Comment se faire aider ?

Des outils de gestion des mots de passe existent sur le marché depuis plusieurs années, tant opensource que commerciaux, pour aider à gérer les mots de passe : Keepass, Lastpass, Dashlane, Keeper, Roboform…

Cependant, la mise en place de ces outils peut s’avérer complexe pour l’entreprise. Car le choix de chaque outil dépend du secteur d’activité, de son degré de maturité en matière de sécurité, de son orientation stratégique, de sa capacité à absorber le changement et bien sûr des besoins métiers.

D’où l’importance de se faire accompagner dans l’élaboration d’une stratégie qui spécifie les règles de création, de composition et de saisie des mots de passe, dans le choix de la meilleure solution de stockage en fonction de votre business et vos types de clients, du chiffrement et de l’archivage de vos mots de passe requis, et la manière de sensibiliser vos collaborateurs pour en faire des « key Player » à la bonne gestion de leurs mots de passe.

N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter.

Articles associés

Attaque informatique de grande ampleur à la Métropole Aix-Marseille-Provence

21 décembre 2020

“Zero Trust”, la bonne résolution post-confinement ?

15 septembre 2020
Ce n’est un secret pour personne, la cyber-criminalité a été particulièrement onéreuse pour les entreprises en 2019, qui ont vu le coût moyen des incidents (ou cyber-attaques) passer de 3 M€ à 4,6 M€. Entre les ransomware, virus, malwares, chevaux de Troie (trojans) et diverses campagnes de phishing, il y a fort à faire pour […]
Partager cet article
Derniers articles

Attaque informatique de grande ampleur à la Métropole Aix-Marseille-Provence

Quels sont les nouveaux systèmes de refroidissement au sein des Datacenters ?

Portrait de collaborateur : Julien, Directeur des Opérations chez iDNA

Son parcours professionnel Julien a rejoint le groupe iDNA en mai 2017, en tant que Directeur de projet et est devenu en 2019 le Directeur des opérations. Il a débuté sa carrière professionnelle côté client, chez PSA Peugeot Citroën . En intégrant le service informatique, en tant que Responsable d’applications au cœur des systèmes d’information […]

IoT : et la sécurité ?

Les fonctions de l’IoT L’internet des objets (IoT) se développe au sein des foyers et de plus en plus dans les entreprises. On y trouve des détecteurs de présence, des tablettes de réservation de salle, des écrans de signalétique, des lecteurs de badge etc. Ces dispositifs sont souvent reliés à d’autres composants du SI diffusant […]