Jean-Francois Beauzel

Mais quel(le) ******, pourquoi il(elle) a cliqué dessus…

Cette phrase, combien de fois je l’ai entendue, et parfois utilisée. Des histoires d’utilisateurs qui ont ouvert un lien, un fichier ou une archive contenant une charge virale, nous en avons tous entendu ou vécu.

Mais prenons les choses sous un angle différent, pourquoi n’aurait-il pas dû cliquer? Après tout, ce qui est naturel pour un professionnel de l’IT, et a fortiori un expert en sécurité, est-ce si naturel que cela pour un utilisateur ? La question se pose réellement, car comment pouvons nous reprocher à un utilisateur d’être tombé dans le piège d’un phishing si nous n’avons pas pris la peine de former les gens, de communiquer sur le sujet. Après tout, il connait l’expéditeur, qui lui a souvent envoyé des fichiers Word ou PDF, alors pourquoi cette fois-ci il n’aurait pas dû ?

C’est comme faire offrir le petit déjeuner a un(e) collègue, en envoyant un email parce qu’il n’a pas verrouillé sa session, c’est devenu un sport de bureau, mais qu’en est-il de la perception du risque? Du vol de donnée(s) ? « Mais je ne me suis absenté(e) qu’une minute, tu n’aurais pas pu voler grand chose » ou le, « Non, mais je t’ai vu approcher du clavier ».

Pour qu’il y ait une vraie prise de conscience des employés, il est indispensable de faire des campagnes de communication et de sensibilisation régulières. Mais surtout de s’assurer que le message ne reste pas une consigne incomprise, en mettant en avant des exemples de cas concrets qui sont redoutés. Même sans entrer dans les détails, une démonstration de prise en main d’un poste, ou de déploiement d’un malware, peut permettre aux utilisateurs de mieux appréhender la menace et le risque qui en découle.

Au-delà de la prévention, prendre le temps de discuter avec un utilisateur dont le poste a été compromis, comprendre ce qu’il a fait, lui expliquer son erreur et ce qu’il s’est passé est, de ma propre expérience, réellement bénéfique. Expliquer plutôt que de stigmatiser, cela peut transformer un utilisateur imprudent en un ambassadeur de la sécurité auprès de ses collègues.

Une campagne de sensibilisation ne coûte qu’une fraction des sommes investies annuellement dans l’implémentation et le maintien en condition opérationnelle de vos outils de sécurité. Alors la prochaine fois que vos mécanismes de défenses seront mis à mal par un utilisateur inconscient de la menace, demandez-vous si vous avez investi correctement pour le sensibiliser.

Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter pour en discuter :
contact@idna.fr
aurore.malpel@idna.fr

Articles associés

Les IA font évoluer les attaques

7 février 2024
  Jusqu’à présent, les attaques liées à l’ingénierie sociale (Social Engineering) étaient en tête sur la liste des vecteurs de compromission initiale. C’était sans compter sur l’IA (Intelligence Artificielle) qui est en passe de faire exploser les records !   Une accélération des attaques Depuis fin 2022, le nombre de phishing a été multiplié par […]

La méthode FAIR : un guide vers une gestion efficace des risques pour votre entreprise.

13 décembre 2023
  Cette méthode, qui gagne en popularité, offre une perspective unique et pragmatique pour évaluer et gérer les risques de manière plus efficace et précise. Cet article revient sur les principes fondamentaux de la méthode FAIR et son application concrète.     FAIR: Factor Analysis of Information Risk Le standard FAIR est un modèle analytique […]
Partager cet article
Derniers articles

Les IA font évoluer les attaques

  Jusqu’à présent, les attaques liées à l’ingénierie sociale (Social Engineering) étaient en tête sur la liste des vecteurs de compromission initiale. C’était sans compter sur l’IA (Intelligence Artificielle) qui est en passe de faire exploser les records !   Une accélération des attaques Depuis fin 2022, le nombre de phishing a été multiplié par […]

La méthode FAIR : un guide vers une gestion efficace des risques pour votre entreprise.

  Cette méthode, qui gagne en popularité, offre une perspective unique et pragmatique pour évaluer et gérer les risques de manière plus efficace et précise. Cet article revient sur les principes fondamentaux de la méthode FAIR et son application concrète.     FAIR: Factor Analysis of Information Risk Le standard FAIR est un modèle analytique […]

La nouvelle réglementation DORA : qu’implique-t-elle ?

DORA : Digital Operational Resilience Act Dans un contexte de plus en plus marqué par la transformation numérique, l’interconnexion grandissante des réseaux et la multiplication des cyberattaques, les services financiers doivent redoubler de vigilance. La nouvelle réglementation DORA s’inscrit dans ce constat et a pour finalité de garantir la stabilité financière et la protection des consommateurs […]

Wissam : être une femme dans l’IT

Wissam est consultante Gouvernance Risque et Conformité (GRC) chez iDNA et évolue dans un univers principalement masculin. Nous avons souhaité en savoir plus sur son parcours et sa place en tant que femme dans l’IT. Elle a accepté volontiers de répondre à nos questions :   Bonjour Wissam, tout d’abord quel est ton parcours de formation ? Initialement, […]